Ex. 1- Saccharomyces cerevisiae la levure

Ordre : saccharomycetales
Fam : sacharomycetales

Les levures se présentent sous forme de cellules rondes, ovales ou cylindriques, ordinairement de 4 à 6 μm de largeur sur 5 à 8 μm de longueur, et pourvues d’un seul noyau. Les réserves consistent surtout des grains de glycogène, les cellules contiennent en outre des réserves protéiques riches en
vitamines, la plupart des espèces se divisent par bourgeonnement, c’est-à-dire par formation sur l’un des points de leur surface d’un petit bourgeon pédicellé qui une fois séparé de la cellule mère, continue à s’accroître pour atteindre la dimension de la cellule mère, puis il se bourgeonne à leur tour.
Il arrive fréquemment que les cellules filles restent quelque temps attacher aux cellules mères qui leur ont donné naissances, en sorte qu’il se forme alors de petites colonies de cellules bourgeonnantes réunies les unes aux autres.

Chez certaines levures la multiplication s’effectue non par bourgeonnement, mais par cloisonnement transversal (mitose).

La reproduction sexée s’opère par accolement de deux cellules, formation de becs de copulation, puis la fusion des contenus cytoplasmique suivit par la
fusion des deux noyaux (n) en un seul noyau diploïde (2n), celui-ci peut alors, aussitôt ou d’une manière différée après de nombreuse divisions, subir une méiose qui aboutit à la formation de 4, parfois 8 cellules filles qui ont l’équivalent d’ascospores.

– Cycle d’alternance de génération :
– On peut distinguer ainsi 3 cas de cycles :

1- Cycle mono génétique haplophasique
2- Cycle digénétique haplodiplophasique
3- Cycle monogénétique diplophasique : ou la génération haploïdes disparaît car les ascospores aussitôt mises en liberté se fusionnent deux à deux pour donner à nouveau des cellules diploïde

Modes de vie :

Les levures sont anaérobiques facultatifs. En présence de l’oxygène elles dégradent les glucides suivant une respiration normale « C6 H12 O6—–> CO2 + H2O », mais en milieu peu aéré, elles déterminent la fermentation alcoolique avec dégagement du “gaz carbonique” CO2 et production
d’alcool éthylique « C6 H12 O6—–> 2CH3 CH2 OH + 2CO2», cette propriété est utilisée dans la fabrication des boissons alcoolisées, et celle du pain que le CO2 fait “lever”.

Les levures du vin appartiennent en générale au Saccharomyces ellipsoïdeus et Saccharomyces.

apiculatus (par la fermentation des raisin), le cidre est obtenu par la fermentation des pommes et poires par les deux espèce précédentes, la bière est fabriquée avec ce que l’on appelle le malt, c’est-àdire avec des grains d’orge ayant commencé à germer, en présence du Saccharomyces serevisiae
Ordre : Aspergillales,

Moisissures bleu verdâtre

Les deux espèces se différent nettement par leurs conidiophores, le penicillium présente un conidiophore cloisonné, et ramifié se termine par une structure “ressemble à une balai”, les rameaux produisent des conidies par étranglement, les conidies sont rangés en une chaîne de conidiospores,
tandis que le chromatophore chez l’aspergillus est n’est pas cloisonné, et se termine par une structure sphérique qui porte deux rangés de segments coniques, la deuxième rangée porte des chaînes de conidiospores.
Lors de la reproduction sexuée produisent des ascocarpes sphériques «Cleistothèces»