Systèmes Hydroponiques avec substrat

Ce groupe de cultures hors sol fait intervenir des substrats. Il s’agit d’un processus technique différent du groupe sans substrat, car il introduit un paramètre supplémentaire. Le support solide inerte n’est pas indispensable puisque plusieurs technologies sans substrat sont parfaitement fonctionnelles, même dans le cadre d’applications agricoles.

Ces substrats ne sont pas toujours chimiquement inertes : ils peuvent alors fixer ou relâcher certains éléments minéraux, modifiant de ce fait la composition de la solution nutritive,tel que le cas le plus simple de la fibre de coco ou la mousse Fenolique .

Or, dans la pratique horticole, les cultures hors sol avec substrat constituent de loin le système le plus répandu, notamment pour leur efficacité pour assurer l’oxygénation des racines.

 

Table à marée, subirrigation, flux et reflux, (EBB&flood)

La solution nutritive est apportée selon des cycles de submersion du substrat au moyen d’une pompe par le bas du bac de culture.

Elle entre dans les pots par les fentes et trous de drainage et submerge complètement le substrat jusqu’à un niveau déterminé.

www.mbhuniversity.com-Maree

Après un certain temps,où le substrat est humidifié de façon homogène, la pompe à eau s’arrête, la solution nutritive est évacuée par gravité dans le réservoir

Après un certain temps de ressuyage du substrat, (l’excès d’eau est drainé du substrat, ), le cycle de sub-irrigation recommence

Les cycles d’irrigation sont déterminés avant tout par les facteurs climatiques et le stade de croissance d’une plante.
-Les températures élevées, une hygrométrie basse (air sec) favorise l’évapotranspiration, est donc nécessite des irrigations fréquentes

 

En substrat drainant, comme les billes d’argiles, une submersion par heure suffit alors les substrats ayant une capacité de rétention d’eau élevée ne demande qu’une inondation par jour.

Lors des submersion, si le niveau d’eau dans la table de culture est réglable, maintenez le tiers supérieur du système racinaire plus ou moins exposé à l’air.

Les substrat utilisés en sub-irrigation sont la laine de roche, la fibre de coco et les billes d’argile.

La perlite est à proscrire en sub-irrigation car sa très faible densité et sa très grande porosité fermés (elle contient de l’air) lui assure une certaine flottabilité !
La perlite n’assure plus son rôle de support (maintien) de la plante .

La vermiculite n’est pas à utiliser en table à marée. Ce substrat ce dégrade facilement et les cycles d’irrigation accéléreront le tassement sous l’effet du poids des plantes.
L’aération du système racinaire diminuera avec le tassement.

Les billes d’argile expansée constituent un bon substrat pour la culture en sub-irrigation.

La subirrigation est répandue en horticulture, essentiellement pour les plantes en pots.

 

Percolation – Gouttes à Gouttes

La solution nutritive est distribuée par irrigation discontinue à la surface supérieure du système puis percole vers le bas du substrat. L’enveloppe (Slab) qui le contient est percée d’orifices à sa partie inférieure ou de  fentes latérales qui permette une évacuation des excédants.

 

www.mbhuniversity-slab 2

Ces systèmes fonctionnent donc à solution perdue, car, en général, cette dernière n’est pas récupérée.

L’apport de solution nutritive se fait souvent par l’intermédiaire d’un goutteur ou d’un capillaire installé au pied de chaque plante. C’est la technique Hydroponique la plus utilisèe actuellement en agriculture hors-sol.

www.mbhuniversity.com-tomates slab

 

 

0